Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

OMS et vape : no comment !

A l'occasion de la "Journée mondiale sans tabac" le 31 mai prochain, l'OMS inaugure une nouvelle campagne qui lui donne l'occasion de taper fort sur la vape. C'est gratuit, sans fondement et indigne de cette institution que l'on devrait peut-être rebaptiser Organisation mondiale de la supercherie !

OMS et vape : no comment !

Nous sommes, une fois de plus, atterrés par la communication de l’OMS. Ou, plutôt, l’absence de communication qui caractérise sa dernière campagne antitabac. Dans sa volonté de confondre tabac fumé et vape, l’institution de moins en moins vénérable s’attaque frontalement à la cigarette électronique en utilisant toujours les même poncifs, maintes fois répétés mais sans jamais apporter l’ombre d’une preuve scientifique.

Morceaux choisis…

« Les enfants qui utilisent l’e-cigarette ont deux fois plus de chances
de fumer plus tard dans leur vie »

Faux ! Cette affirmation a été plusieurs fois démentie par des études. La dernière, dont nous vous parlions ici , a été publiée le 25 février dernier dans la revue Addiction. Reposant sur vingt ans de données, celle-ci démontre que le vapotage a largement contribué à réduire la consommation de tabac chez les adolescents aux États-Unis.

« Pas essentiel pendant le Covid-19 ni jamais »

Certainement ! Il est vrai qu’ajouter le stress d’un sevrage forcé au désarroi lié au confinement aurait été un atout majeur pour la santé publique. Heureusement, dans de nombreux pays dont la France, les autorités n’ont pas suivi ce conseil,  comme nous avions pu vous en parler ici.

 

« Le Covid-19 s’attaque aux poumons alors que l’industrie du tabac les rend plus vulnérables »

Bien sûr ! Message bien anxiogène, qui joue de façon éhontée sur la peur de la pandémie pour justifier des demi-vérités et occulter des faits dérangeants, comme la possibilité que la nicotine ait un impact bénéfique face au coronavirus.

Restons-en la, nous en avons déjà trop dit…