Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

Au Royaume-Uni, les hôpitaux offrent des kits de vape

Au Royaume-Uni, les services de santé entament une nouvelle campagne. L'opération consiste à offrir un kit de vape à tous les fumeurs qui se présenteront dans les services d’urgence hospitalière. Une vraie reconnaissance publique.

Au Royaume-Uni, les hôpitaux offrent des kits de vape

Plus tôt cette semaine, nous évoquions le soutien apporté à la vape par la principale organisation britannique de lutte contre le cancer. Au-delà de cet avis indépendant, les pouvoirs publics du Royaume-Uni soulignent, de la même voix, l’efficacité de l’e-cigarette.

C’est en tout cas ce qu’il faut déduire du choix du National Health Service (NHS). Celui-ci propose des kits de vape complets aux fumeurs qui se présenteront dans certains hôpitaux du Royaume-Uni. Les établissements de Norfolk, Londres, Leicester et Édimbourg sont concernés. « Il y a des preuves de plus en plus concluantes de l’efficacité de l’e-cigarette dans le sevrage tabagique, indique l’agence Public Health England. On estime que près de 50 000 fumeurs arrêtent chaque année la cigarette grâce à la vape. »

« Une formidable alternative pour cesser de fumer »

En pratique, les fumeurs pourront se présenter dès l’automne prochain dans les services d’urgence de ces hôpitaux pour recevoir le kit de démarrage… Avec un suivi, pour répondre à leurs questions et les aiguiller dans leurs achats ultérieurs. Cette opération pourrait « encourager des personnes qui n’avaient jamais envisagé d’arrêter de fumer à le faire », déclare le professeur Caitlin Notley (photo), spécialiste en santé publique de l’Université d’Est-Anglie, qui a participé au projet.

« Les cigarettes électroniques imitent l’expérience de la cigarette parce qu’elles sont facilement transportables et génèrent une vapeur semblable à de la fumée lorsqu’elles sont utilisées, poursuit-elle. Elles constituent une formidable alternative pour aider les gens à cesser de fumer, même lorsqu’ils ont déjà essayé et échoué par le passé. » En cas de succès, le projet pourrait être étendu à tous les établissements du pays, afin d’aider les six millions de fumeurs de Grande-Bretagne.