Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

Signez la consultation européenne Vaping is not Tobacco

L’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) est un dispositif permettant aux citoyens de l’Union Européenne partageant les mêmes idées de demander à la Commission Européenne d’adapter une réglementation ou d’élaborer de nouvelles lois. Soutenue par de nombreuses associations européennes de lutte contre le tabac ou de promotion de la vape, une telle ICE a déployé une pétition en ligne pour oeuvrer en faveur d’une meilleure prise en compte de l’e-cigarette. Mais il y a un certain seuil de signatures à atteindre pour qu’elle soit prise en compte. Mobilisez-vous !

Signez la consultation européenne Vaping is not Tobacco

« Le vapotage est menacé », indique la page d’accueil de la pétition en ligne Vaping is Not Tobacco le vapotage n’est pas le tabac »). Soutenue par une quinzaine d’associations de lutte contre le tabac, de promotion de la vape ou d’experts scientifiques, cette pétition s’inscrit dans le cadre d’une Initiative Citoyenne Européenne (ICE). Ce dispositif offre la possibilité à un groupe de citoyens de l’Union Européenne de demander à la Commission d’élaborer une nouvelle loi ou d’adapter la réglementation en vigueur.

« Notre vision est de créer un monde où les bénéfices du vapotage sont reconnus et son potentiel pour améliorer la santé des fumeurs est reconnu et utilisé », indiquent les initiateurs du projet. « Nous appelons donc les autorités européennes à retirer les produits du vapotage de la directive sur les produits du tabac et à créer un environnement réglementaire adapté et proportionné », poursuit la profession de foi.

Donner à la vape une législation sur mesure

En six points concrets, le groupement d’associations souhaite que l’Union Européenne : 

  • informe mieux les fumeurs quant à la moindre nocivité du vapotage par rapport au tabac ; 
  • soutienne le vapotage afin d’aider les fumeurs à abandonner progressivement la cigarette ;
  • facilite et autorise la vente d’une plus grande gamme d’e-liquides aromatisés ;
  • empêche l’accès aux produits de vapotage aux mineurs
  • protège les consommateurs grâce à des normes de qualité et de sécurité plus élevées
  • préserve les jeunes contre des pratiques marketing qui les cibleraient précisément ;

Pour être prise en compte par la Commission Européenne, l’ICE doit atteindre un certain seuil de signatures. En France, il est fixé à 55 500 signatures et nous sommes encore loin du compte : seul 0,37 % du seuil de signatures nécessaires est atteint. L’objectif est de réunir au total un million de signataires à travers l’Union Européenne. Certes la démarche demande l’effort d’entrer un numéro de pièce d’identité valide, mais la vape en vaut la chandelle! 

Exercez votre droit démocratique, exigez une réglementation plus intelligente du vapotage et soutenez à votre tour l’initiative.