Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

En Angleterre, la vape s’installe à l’hôpital

Une actualité qui peut nous sembler insolite, depuis la France : deux hôpitaux du Royaume-Uni ont ouvert un magasin dédié à la vape dans leur enceinte. Un témoignage supplémentaire, s’il en fallait un, de la longueur d’avance qu’ont prise les pouvoirs publics britanniques en considérant la vape comme l’un des dispositifs de sevrage les plus efficaces.

En Angleterre, la vape s’installe à l’hôpital

Ce n’est pas un phénomène nouveau : les autorités sanitaires britanniques considèrent depuis longtemps le vapotage comme une solution particulièrement efficace pour lutter contre le tabagisme. En décembre dernier, une campagne de sensibilisation émanant du Public Health England, une agence du ministère de la Santé britannique, a ainsi démontré les effets néfastes du tabac, en incitant les fumeurs à se tourner vers l’e-cigarette. « Chaque cigarette que vous fumez provoque un empoisonnement par le goudron qui pénètre dans votre circulation sanguine et se répand dans chaque organe de votre corps. Si vous pouviez voir les dégâts, vous arrêteriez », indique le spot avant de donner la parole aux docteurs Lion Shahab et Rosemary Leonard, experts en tabagisme.

Le premier pays sans fumée, d’ici 2030

Dr Lion Shahab
Le Dr Lion Shahab, qui sera présent au 3e sommet de la vape, en octobre.

« La fausse croyance selon laquelle le vapotage est aussi nocif que fumer peut empêcher des milliers de fumeurs de passer aux cigarettes électroniques pour les aider à cesser de fumer, s’inquiète le Dr. Lion Shahab. J’espère que cette expérience illustrative aidera les gens à constater les dégâts considérables causés par le tabagisme, qui pourraient être évités en passant à la cigarette électronique. »

Il poursuit : « Des recherches que nous avons menées avec d’autres experts ont montré que le vapotage est beaucoup moins nocif que le tabac et que l’utilisation de cigarettes électroniques à long terme est relativement sans danger, et augmentera vos chances de réussir. » Le Royaume-Uni s’est officiellement fixé un objectif « pays sans fumée » d’ici 2030. 

Des vape shops dans des hôpitaux

Plus récemment, deux hôpitaux du pays, le Sandwell General Hospital de West Bromwich et le City Hospital de Birmingham, ont intégré un vape shop dans leur enceinte, à la manière des autres services accessibles aux patients. Il ne s’agit pas pour autant d’autoriser le vapotage en tous lieux des hôpitaux : les vapoteurs devront tirer sur leur e-cigarette à l’extérieur des établissements, ou dans des zones spécialement dédiées et autrefois dévolues aux fumeurs de cigarettes.

En parallèle, les deux hôpitaux ont renforcé leur parc de caméras de surveillance afin de débusquer les fumeurs qui persistent à allumer leurs cigarettes dans des lieux interdits, les exposant à des amendes de 50 livres sterling.

« Nous désirons offrir la vape comme une alternative au tabagisme, comme un moyen d’aider les gens à réduire ou à arrêter de fumer », indique Joe Lucas, le responsable de ces deux boutiques. Le gouvernement ayant annoncé un plan visant à éradiquer complètement le tabagisme d’ici 2030, nous aurons besoin d’un plus grand nombre de personnes, d’organisations et d’institutions pour prendre des mesures progressives et audacieuses, comme celles prises [par ces deux hôpitaux] », a déclaré John Dunne, le directeur de la UK Vaping Industry Association.