Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

E-liquides Le Vaporium : pas de vapeur sans un brin de poésie

Les jus du Vaporium, c’est un peu comme un recueil de poèmes. On pioche, on picore, et on trouve forcément son bonheur.

E-liquides Le Vaporium : pas de vapeur sans un brin de poésie

Increvable Guillaume Thomas ! On a encore en bouche les jus du Vaporium testés dans e-cig mag n° 21 que, déjà, le joyeux Bordelais revient à la charge avec une tripotée de nouveautés. Une collection d’e-liquides dont le nom tout autant que la sériegraphie (salut l’artiste !) résonnent un peu comme une anthologie de la poésie. Il a beau être taillé comme un deuxième ligne, le Guillaume Thomas, on voit bien que c’est un sensible, attaché à ses produits comme le jardinier penché sur ses bonsaïs. C’est donc avec curiosité, et un certain optimisme, que l’on ouvre une à une les dernières-nées des fioles de la gamme Haiku.

Un programme décapant

Pour commencer, le Sensei, et son programme décapant : anis, réglisse et absinthe. Clivant, je vous l’accorde, car beaucoup sont tentés de rebrousser chemin face à des goûts aussi marqués. Mais pour qui voudra bien franchir le pas, voilà l’occasion de vaper un liquide de caractère, à la fois rafraîchissant et très expressif. C’est la réglisse (naturelle, s’il vous plaît) qui ouvre le bal, franche, légèrement sucrée, épaisse, qui rappelle à fois le bâtonnet et la friandise. Mais pour ses deux acolytes, pas question de rester dans l’ombre. L’anis ne tarde pas à mettre en avant sa jolie note épicée, tandis que la fée verte vient bousculer les papilles, entre fraîcheur et amertume. Bref, un cocktail savoureux, idéal à l’approche de l’été.

Rondeur et moelleux

Un nettoyage de clearo plus tard – le Sensei est coriace –, j’ai choisi de m’intéresser à l’Invoke. Un jus moins exclusif, qui pourra plaire au plus grand nombre puisqu’il associe tabac, pruneau et fruits à coque. L’arôme de classic blond est d’autant plus agréable dans cette composition que le pruneau lui apporte beaucoup de rondeur. On imagine le fruit sucré, charnu, moelleux, mi-cuit peut-être, en tout cas savamment dosé, de sorte qu’il n’éclipse pas le tabac. Là-dessus vient se greffer une note plus diffuse de fruit à coque (on croit percevoir de la noisette) qui se marie parfaitement au pruneau, comme si ces deux-là étaient faits pour se rencontrer.

Douceur d’Orient

Autre curiosité, toujours au rayon gourmandise : le Caravanserai. Hommage à Carlos Santana ? Evocation de l’Orient ? Peut-être un peu des deux, allez savoir… Pour cet assemblage, le fabricant bordelais a convoqué l’ananas, ici flanqué d’une crème vanillée, de biscuit à la cannelle et de cardamome. Dit comme ça, on redoute un peu l’écœurement. Pourtant, en bouche, l’ensemble est très homogène, et tout aussi digeste : un arôme d’ananas bien présent, mais qui n’irradie pas dans tous les sens, une crème vanillée qui sait se tenir, un biscuit qui ne surjoue pas la cannelle, le tout agréablement relevé par une note légère de cardamome. Une vraie douceur aux couleurs du Levant.

Difficile, vous voyez bien, de résister à la poésie vaporeuse distillée par le Vaporium. D’autant qu’entre ses gammes Haiku et Les Initiés, il y a largement de quoi trouver son petit nuage idéal, que ce soit dans les tabacs, les fruités ou les gourmands. A noter : parmi les nouveautés apparues ces derniers mois dans la collection Haiku, bien d’autres méritent le détour, avec ces noms qui laissent rêveur : Ipanema, Maloya, Clair de Lune, Last Goodbye, et j’en passe.

 

[ Fiche produit ]

Fabricant : Le Vaporium

Gamme : Haiku

Saveurs : Sensei (anis, réglisse et absinthe), Invoke (tabac, pruneau, fruits à coque) et Caravanserai (ananas, crème vanillée, biscuit à la cannelle et cardamome)

Taux de PG/VG : 40/60

Disponible en fioles de 30 et 60 ml de liquide surdosé en 0 mg/ml de nicotine prêt à booster

Prix : 12 euros la fiole de 30 ml, 24 euros la fiole de 60 ml

levaporium.fr