Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

Étude : il y aurait 68 millions de vapoteurs dans le monde

Une nouvelle étude internationale cherche à estimer le nombre de vapoteurs dans le monde. Une tâche difficile, de nombreux États ne collectant pas encore de telles données. Selon les travaux des chercheurs, les utilisateurs de cigarettes électroniques seraient au nombre de 68 millions. Une part jugée encore « trop faible » face à la population de fumeurs, même si l’on recense près de 10 millions de nouveaux vapoteurs ces deux dernières années.

Étude : il y aurait 68 millions de vapoteurs dans le monde

Combien y a-t-il de vapoteurs dans le monde ? C’est à cette question qu’ont voulu répondre quatre chercheurs, Tomas Jerzyński de l’Université de Varsovie, Gerry Stimson de l’Imperial College de Londres et Harry Shapiro et Grzegorz Król de l’organisation britannique Knowledge Action Change qui lutte contre le tabagisme. Ils publient leurs résultats dans le Harm Reduction Journal

Selon leurs calculs, on recenserait 68 millions de vapoteurs dans le monde, en 2020. « Il s’agit d’un taux d’adoption considérable si l’on garde à l’esprit que les e-cigarettes ne sont disponibles que depuis une décennie et qu’elles se heurtent à une farouche opposition dans de nombreux pays, remarquent les auteurs. Cependant, étant donné l’ampleur mondiale du tabagisme, qui touche 1,1 milliard de personnes, les progrès dans l’adoption de produits alternatifs sont lents. Ceux qui utilisent des cigarettes électroniques ne représentent encore qu’une petite fraction de ceux qui fument. »

Une répartition hétérogène des vapoteurs

Le calcul et l’estimation ne sont pas aisés. Et pour cause, de nombreux États ne collectent pas ce type de d’informations ou ne reconduisent pas leurs sondages chaque année. Les données les plus fiables ne couvriraient ainsi que 49 pays, soit 2,8 milliards d’individus. Elles s’arrêteraient par ailleurs en 2018 pour la plupart. 

Pour contourner la difficulté, les chercheurs ont établi une série de similitudes entre les nations d’une même région ou ayant une situation économique comparable. « Sur la base d’enquêtes complémentaires, nous avons calculé la prévalence moyenne du vapotage pour chaque région de l’OMS, la classification des revenus de la Banque mondiale et le statut juridique des cigarettes électroniques dans chaque pays », indiquent les chercheurs. Ils ont ainsi déduit la prévalence moyenne du vapotage dans les pays pour lesquels les données étaient absentes. Ils ont abouti au chiffre de 58,1 millions de vapoteurs en 2018, pour l’estimer à 68 millions deux ans plus tard.

Les vapoteurs ne sont pas uniformément répartis à travers le globe. Selon les chercheurs, 29,3 millions de vapoteurs vivent dans des pays au revenu moyen élevé et 19 millions dans des pays au revenu intermédiaire. Ils recensent ensuite 7,8 millions de vapoteurs dans des pays au revenu faible et moyen, et seulement 2,1 millions dans des zones à faible revenu (selon la classification de la Banque mondiale).

Selon le découpage géographique de l’OMS, on compterait ainsi 18,7 millions de vapoteurs dans la zone Amériques, 15,3 millions en Europe, 11,2 millions dans le Pacifique occidental, 4,6 millions en Asie du Sud-Est et 4,1 millions en Afrique.