Êtes-vous un professionnel de la vape ?

Ce site est réservé aux professionnels de la vape

États-Unis : baisse de 13 % du marché de l’e-cigarette

L’agence indépendante ECigIntelligence a publié un rapport dans lequel elle prévoit pour 2020 une baisse de 13 % du marché de la vape aux États-Unis. En cause, la crise majeure que l’e-cigarette connaît depuis plusieurs mois. Bien que les experts imputent de plus en plus officiellement les cas de maladie pulmonaire à des e-liquides frelatés, l’image de la vape semble durablement écornée.

États-Unis : baisse de 13 % du marché de l’e-cigarette

Dans un article intitulé « Les peurs liées à l’épidémie de maladies pulmonaires aux États-Unis vont toucher le monde entier », le cabinet d’analyses indépendant  ECigIntelligence laisse entrevoir de sombres perspectives pour la vape. « La récente épidémie de maladies pulmonaires prétendument liées à l’utilisation d’e-cigarettes va sérieusement freiner la croissance de l’industrie mondiale de la vape au cours de la prochaine année », indiquent les rapporteurs de l’étude.

Une baisse substantielle en 2020

Alors que des enquêtes précédentes tablaient sur une croissance à deux chiffres aux États-Unis, ECigIntelligence explique que le marché devrait au contraire baisser de 13 %. « Cette contraction attendue du marché correspond essentiellement aux vapo-fumeurs qui vont abandonner l’e-cigarette et revenir aux produits combustibles seuls, l’épidémie de maladies pulmonaires et l’interdiction des e-liquides aromatisés dans certains États américains réduisant l’attrait de la vape », précise l’étude. 

L’agence ECigIntelligence indique qu’en 2020, le marché de la vape devrait représenter 14,4 milliards de dollars au niveau mondial. Soit une stagnation entre 2019 et 2020, alors que les analystes prévoyaient une hausse de 14 %, comme les années précédentes. Pour autant, la situation n’est pas la même partout. Au-delà du déclin attendu aux États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni devraient être les principaux pays touchés. On ne parle pas de baisse, mais d’une hausse très inférieure aux prévisions. Dans ces deux pays, l’e-cigarette devrait croître de 10 % en 2020, alors qu’on tablait sur une augmentation de 20 et 17 % respectivement .

Des effets variables selon les pays

Selon ECigIntelligence, les autres États européens ne devraient toutefois pas « être impactés de manière aussi substantielle l’année prochaine, malgré quelques retours de shops spécialisés en France, en Belgique ou en Italie où l’on a ressenti une certaine baisse des ventes depuis le début de la crise ».